Pagaie Totale vous initie aux techniques de base dans un environnement calme et sécuritaire mais représentant un certain défi. Il demeure que vous allez évoluez en eau vive sur une rivière et qu'il y aura toujours un risque inhérent à ces activités.

Pagaie Totale s'engage à vous fournir un environnement optimum d'apprentissage; le reste ne dépend que de vous et de votre désir d'apprendre. Nous pouvons vous émettre les brevets des organismes dont nous sommes membre.

Prenez note que malgré que nous ne vous soumettons pas à des conditions extrêmes, il demeure que vous venez faire du canot ou du kayak d'eau vive et non du ping-pong... Un minimum de condition physique et la volonté de vous mesurer à un environnement inhabituel et offrant certains défis sont nécessaires.

Vous aurez à signer une Convention de participation dont  voici le lien vous y conduisant; vous pouvez l'imprimer et le remplir à la maison; il doit cependant porter la date de la première journée de votre formation.

Quoi apporter ?

En cas de mauvais temps ou de temps frisquet, nous fournissons les survêtements semi-étanches (anorak et pantalon) spécifiques à nos activités. Nous les avons constamment avec nous. Lorsque la température de l'eau est sous les 12C, nous vous suggérons
fortement le port d'une combinaison isothermique; il vous est possible d'en une louer directement au Centre de services du Parc de la Jacques-Cartier pour environ 10$. Même par temps chaud, l'eau froide peut rapidement miner vos forces... En juin, la température de l'eau varie généralement entre 8C et 20C. En juillet et au début du mois d'août, la température se maintien entre 14C et 22C. Par la suite, la température descend rapidement vers les 5C vers la fin septembre. C'est pourquoi nous changeons souvent de section de rivière à partir du deuxième weekend de septembre. Notez que même en été, de soudaines précipitations peuvent faire descendre la température de l'eau de près de 4C.

Pour le corps, un gilet de laine (à mailles serrées) ou encore mieux, un sous-vêtement de type ski de fond en polypropylène ou polyester feront très bien l'affaire.
Le coton est à bannir pour toute activité nautique. Les jambes sont peu affectées par la température froide de l'eau. À moins de pagayer tôt en saison ou après la mi-septembre, un simple maillot ou un short en nylon sera amplement suffisant. Pour les dames, le maillot deux pièces est très joli, mais vous risquez d'en perdre une partie... Devinez pourquoi certains rapides se nomment la "Machine à laver"! Brassière et sport font l'affaire. Pour les pieds, des souliers de rivière, vendus dans les commerces de grande surface sont parfaitement adaptés. Évitez les sandales de type 4X4 ou les "Crocs"; on les adore en dehors du bateau, mais elles sont définitivement trop grosses pour entrer dans un kayak de rivière!

Lors des journées fortement ensoleillées, les rayons du soleil reflètent sur la surface des vagues. Des verres fumés sont une bonne idée; pensez seulement à les attacher. Insectifuge (particulièrement en juin) et écran solaire FPS60 sont également recommandés.

Pensez à prendre un copieux déjeuner avant votre arrivée, car l'heure du lunch est souvent repoussée jusqu'à 12h45 la première journée; apporter des barres énergétiques si vous avez une tendance à l'hypoglycémie.



Déroulement du cours "Initiation à l'eau vive" :

Jour 1 :

8h15 Rendez-vous au Centre de services du parc  national de la Jacques-Cartier, situé à 10km de l'entrée du secteur La Vallée (route 175)
8h35 Départ vers le site d'interprétation "Abris-sous-roches" au km 20.5
8h55 Distribution des équipements et ajustement des embarcations, mise en forme et cours de plage.
9h30 Mise à l'eau et techniques en eau calme (propulsion, virage par dérapage, appui en poussée, enchaînement technique pour développer une manœuvre et provoquer les premiers automatismes.
11h30 On touche à l'eau vive en fin de rapide RI. C'est la piqûre ou la crainte... Lecture du courant, mécanique des fluides, esquimautage en eau calme.
12h45 Lunch (non-fourni). Vous faites bien sûr ce que vous voulez, mais nous vous suggérons de ne pas manger trop et d'éviter les aliments gras. Apportez en suffisamment, vous aurez faim et la plupart de nos clients ignorent l'avis précédent...
13h15 Lecture à partir de la berge et descente d'un rapide RII. Application en eau vive des techniques et manœuvres vues précédemment.
16h00 Secondes notions d'esquimautage pour ceux qui ont encore un peu d'énergie et si la météo le permet.

Fin de la première journée. Enfin, car c'est la plus exigeante...

Jour 2 :

On retravaille et on tente de démêler et d'automatiser ce que l'on a vu la veille. On acquiert quelques notions de descente (position dans le groupe, signaux manuels, consignes de sécurité).

8h30 Rendez-vous au Centre de services du parc national de la Jacques-Cartier.
8h40 Départ vers le point de sortie pour y laisser un véhicule qui ne ramènera que les conducteurs au point de départ. Prévoir d'y laisser des vêtements secs ou une grande serviette. Si vous êtes venus avec des amis et que vous désirez rester amis, penser à y laisser aussi un insectifuge.
9h20 Mise à l'eau en eau calme, question de se remettre dans le bain. Création d'automatismes en rapide RI (nécessaires pour la descente). Ajout de quelques éléments techniques qui nous serviront dans la descente de l'après-midi.
11h15 Seconde descente du rapide RII et l'on provoque l'exécution de réflexes menant vers l'automatisation des techniques apprises la veille.
11h30 On descend vers le Pont-Banc pour la troisième séance d'esquimautage.
12h15 Lunch (non fourni)
13h15 Remise à l'eau et échauffement avant la descente.
13h30 Départ pour une descente de 6 km dans des rapides RI et RII. Les rapides de classe RI sont descendus à vue. Tous les rapides RII seront examinés de la rive avant la descente afin de s'aiguiser l'œil à la lecture de rapides et de se bâtir un plan de descente. Pour les craintifs (et cela n'arrive pas très souvent) nous avons une technique infaillible pour vous faire descendre les rapides RII de façon extrêmement sécuritaire. Tous auront un portage obligatoire d'une longueur de 125m à faire au rapide #11. Pour une question d'assurances, ce portage est obligatoire et cela est non-négociable. Si vous êtes gentils, nous descendrons vos bateaux au lieu de vous ayez à les portager...
16h45 Arrivée à "La Maubêche" (km 15). Dernière séance d'esquimautage pour ceux qui ont encore de l'énergie. Pendant ce temps, les conducteurs remontent chercher les véhicules.
17h15 On charge la remorque et il y a remise de quelques diplômes de notre crû.


Si le cœur vous en dit, nous avons une entente pour un forfait Pagaie-Resto avec le restaurant St-Peter à Stoneham. Ce restaurant offre des tables d'hôtes originales et raffinées à un prix plus qu'intelligent ainsi qu'un 2 pour 1 sur la bière en fût. Une réservation doit être faite en début de journée (samedi ou dimanche) alors si ce forfait vous intéresse, veuillez avertir votre moniteur qui se chargera du reste.

Le St-Peter, Stoneham-et-Tewkesbury.
(418) 848-2001

Pagaie Totale est un regroupement de moniteurs indépendants rassemblés sous un OSBL et dont la mission est de fournir une formation technique sécuritaire aux futurs adeptes des activités d'eau vive que sont le canotage et le kayak.

Pagaie Totale verse une partie de ses profits au Fonds pour la préservation des rivières, administré par la Fédération québécoise du canot et du kayak (Fqck).

Pagaie Totale s'est donnée une mission sociale en favorisant l'accès à ses activités à des jeunes moins fortunés ou mésadaptés par un programme discret et personnalisé. Ce programme est gratuit dans la majorité des cas, sinon des frais minimum sont exigés.

 

Pagaie Totale a choisi le

pour sa vallée, sa rivière et surtout pour l'amour du personnel pour "leur" parc.
Pagaie Totale a choisi le

pour sa vallée, sa rivière et surtout pour l'amour du personnel pour "leur" parc.